C’est la gorge nouée, les yeux humides d’émotion que je rentre en France.

Jamais j’aurais imaginé un tel accueil des Argentins. D’Ushuaia, à Tucuman en passant par Buenos Aires, tous nous ont accueilli les bras grands ouverts.

Le sujet de la pédophilie étant comme chez nous , très tabou, Franco a réussi à mobiliser énormément de personnes sur cette semaine de lancement officiel de Coloso Con Pies de Barro.

Les institutions de chacune des villes visitées, l’Ambassade de France, la Justice, l’Education, le mouvement sportif, la Fédération de Rugby, tous ont adhéré au projet et ont émis le souhait de nous accompagner dans notre combat et de s’engager à nos côtés.

Sur la semaine, nous avons sensibilisé plus de 1200 personnes, travailler près de 14h par jour pour faire que l’Association soit assise sur des bases aussi solides qu’en France.

Le bureau et le conseil d’administration sont quasiment finalisés et constitués sur le même modèle que nous, avec des professionnels dans chacune des commissions.

Le réseau de professionnels (juristes, psychologues) s’étoffe de jour en jour.
Les médias sont également derrière ce projet.

Félicitations à Franco Pani pour son investissement et son travail déjà accompli.

Triste constat…après chacune de nos interventions de nombreuses victimes ont libéré leur parole et sont venus à notre rencontre…

L’Argentine a son Coloso, Franco Pani !

Sébastien

0 Commentaire

Laissez une réponse