Un Colosse aux pieds d’argile pour briser la loi du silence

 

Par l’équipe Oneheart, le 30 mai 2018

Cliquez pour visionner :

https://www.oneheart.fr/videos/un-colosse-aux-pieds-d-argile-pour-briser-la-loi-du-silence-19685

 

 

« Violé dans son enfance par un proche, Sébastien Boueilh, ancien rugbyman de haut niveau à Dax, dans le Sud-Ouest, se bat aujourd’hui pour prévenir les actes pédophiles et soutenir les victimes de viol. Découvrez son combat que nous vous présentons en partenariat avec Reader’s Digest. 

 

Libérer la parole

L’association « Colosse aux pieds d’argile », engagée contre la pédophilie, a été créée par Sébastien Boueilh, ancien rugbyman de haut niveau à Dax, dans le Sud-Ouest, lui-même victime de viol pendant son enfance.

Entre ses 12 ans et 16 ans, lui et l’un de ses amis du club ont été violés à répétition par un proche de sa famille. Mais il faudra attendre 18 ans pour qu’ils parviennent à surmonter leur traumatisme et portent plainte contre leur agresseur.

Suite à la condamnation de son prédateur en mai 2013, Sébastien a réalisé que si lui avait réussi à parler publiquement de ses agressions, ce n’était pas le cas de la plupart des victimes. En effet, seuls 7% des viols sont dénoncés en moyenne, souvent par honte, culpabilité, ou parce que l’agresseur fait partie de l’entourage de la victime, comme dans 94% des cas.

C’est pourquoi l’ancien rugbyman a décidé de fonder une association pour sensibiliser à la pédophilie dans les milieux sportifs et accompagner les victimes : « Cette association fait partie de ma reconstruction », explique Sébastien Boueilh, président de Colosse aux pieds d’argile, « mais elle est surtout là pour aider d’autres victimes. »

« Les consignes du colosse »

D’abord engagée pour lutter contre la pédophilie dans les milieux sportifs, l’association étend désormais son combat à tous les milieux dans lesquels évolue l’enfant. Elle intervient dans les écoles, les clubs sportifs ou les collectivités pour sensibiliser enfants et personnel encadrant aux risques pédophiles.

A l’aide de guides pédagogiques destinés aux enfants, parents ou personnel encadrant, Colosse aux pieds d’argile rappelle aux enfants leurs droits, à commencer par celui de pouvoir dire non, et apprend aux adultes à repérer les signaux alarmants. L’association accompagne également les éducateurs afin de leur éviter de se retrouver dans des situations qui pourraient être mal interprétées, comme le fait de rester seul avec un enfant dans une pièce par exemple.

Depuis 2013, 700 victimes ont été accompagnées grâce à l’association et 130 000 enfants sensibilisés. L’association continue d’imaginer des dispositifs pour libérer la parole des victimes : lors de leur intervention au collège Victor Duruy début mai, à Mont de Marsan, une boîte à secrets a été installée afin que les collégiens puissent se confier.

Comment aider ?

 

Pour soutenir le combat de Colosse aux pieds d’argile, vous pouvez commencer par diffuser les informations de sensibilisation mises à disposition par l’association, et instaurer un climat de confiance avec vos proches pour les aider à vous faire part de toute agression. Si vous connaissez des victimes de viol dans votre entourage, vous pouvez également les inciter à porter plainte contre leur agresseur si elles s’en sentent capables, en leur rappelant que les délais de prescription en droit français sont de 20 ans après la majorité pour un viol et 15 ans pour un attouchement sexuel.

 

Vous pouvez également soutenir les actions menées par Colosse aux pieds d’argile en faisant un don : si vous êtes en mesure de donner, l’association rappelle qu’aucun don n’est minime, puisque 1€ permet déjà de sensibiliser 3 enfants ! »

 

0 Commentaire

Laissez une réponse